alainlemasson.fr

alainlemasson.fr

Chronique 2010

Décembre 2010

 

Ségolène Royal et De Gaulle Du point de vue tactique, la déclaration de candidature de Ségolène Royal, m'a enthousiasmé. Du grand art ! Finalement, cette Junon guerrière au visage de Madone tient beaucoup de son illustre devancier.  Voilà le thème de mon dernier article. J'entends les dents grincer....

 

Novembre 2010

 

L'oenotourisme en Bourgogne (article). Le travail sur ma thèse à l'Université de Bourgogne m'a fait comprendre que l'oenotourisme, c'est autre chose que des caveaux de dégustation et d'éphémères festivités organisées ça ou là.

 

 

Octobre 2010

 

Les Rencontres du Clos Vougeot Le château de Clos Vougeot au milieu des vignes. Sur trois jours, un concentré de conférences organisées par "Vin et Tradition " la Chaire UNESCO  de l'Université de Bourgogne. L'occasion de retrouver quelques éléves de mon cursus "Vin et Culture" et certains profs/conférenciers. Du beau monde, de la diversité, de l'animation. Moments intenses, tandis qu'à quelques kilomètres de là, dans une monastique simplicité, les vendangeurs de la Romanée-Conti coupaient du cep les grappes précieuses. La mythique Romanée-Conti, symbole de la recherche de l'excellence ...

 

Ce qui m'a intrigué: le vin, au coeur des grandes religions monothéistes (islam inclus, même si ici et là l'anathème a été édicté), au coeur de la pensée grecque..

 

 

Quelques notes prises à la volée:

 

- uncorking the past la chimie moléculaire au secours de l'identification des vins d'il y a 8000 ans

- "le vin coule sur l'humanité languissante comme un or intellectuel " Baudelaire

- 780 chaires UNESCO dans le monde qui travaillent à "élever les défenses de la paix dans l'esprit des hommes" et à "servir l'honneur de l'esprit humain

- Socrate , Platon: le bien boire était enseigné dans les écoles

- le vin, comme moyen d'atteindre la" capacité de poser des questions

- comme la Bible, le Coran fait l'éloge du vin 

- les Egyptiens buvaient du vin produit dans la bande de Gaza 

- certains pays du Croissant Fertile ont continué à produire du vin après son interdiction (Irak, Perse )

- "sentez le vin comme avant-goût du Paradis" 

- Elie Wiesel: "le vin, vecteur de liberté" 

- le vin et les femmes, les femmes et le vin .....

 

Un business plan pour l'Europe Ma vieille idée, imaginer une stratégie française dans l'Europe.  Sans la dislocation de l'URSS et la réunification, l'Allemagne n'aurait jamais dit oui à Maastricht et à l'Euro, ce que la France a réussi à lui arracher. Je rêve d'une "rupture" de l'ordre international qui rende aujourd'hui évidente aux Européens la nécessité d'une Europe-puissance aux plans diplomatique et militaire.  En position de force, mon pays pourrait négocier l'apport à l'exécutif européen renforcé de ses formidables atouts (siège au Conseil de Sécurité, dissuasion nucléaire). En échange, une place de choix, définitive, dans la gouvernance de l'Europe. En quelque sorte, la suite de mon article "une vision pour la France".

 

Avec du recul, ce titre, choisi par Les Echos, faisait un peu Jeanne d'Arc. J'aurais préféré "The vision thing". Mais bon.

 

Septembre 2010

 

Chinese dream Dans cet article, je fais part de mon sentiment d'admiration pour l'absolutisme éclairé de la gouvernance chinoise. Et loue l'émergence d'un american dream à la chinoise, en dépit des immenses problèmes de l'heure.  

 

Ecole Centrale de Pékin Il y a un peu plus d'un an, je rentrais d'un voyage en Chine. Pour ne pas me sentir trop "touriste", j'avais fait un détour à l'Ecole Centrale de Pékin pour y prononcer une  conférence sur le thème très large de l' "ingénieur généraliste". Etonnant projet que cette Ecole Centrale de Pékin: le copié-collé du cursus français, en français, précédé de deux années d'étude de la langue. Un petit coin de France dans l'immense Pékin.

 

En gestation:L'affaire B&B.

 

  

Août 2010     

 

Un inconnu du site "lescopainsdavant" m'adresse le message suivant:  

 

Bonsoir,
Mon cher internaute, votre présentation est trés explicite du personnage qui ne sait s'arréter ou qui ne n'est pas préparé à la retraite. Vous courrez aprés quoi ? L'insatisfaction est un vilain défaut, posez- vous; vous dégagerez moins de co2. Je vous comprends les premières années de ma retraite j'étais comme vous et me croyais obligé de remplir mon agenda. Bien à vous

 

Aussitôt, je lui réponds: 

 

Bonjour, et merci pour ce message.
L'humour de la situation est que j'avais moi-même cette vision-là un peu tranchée vis-à-vis de beaucoup d'autres retraités, ceux qui ne cessent de courir après leur vie d'avant, avec des agendas bien remplis. Ces retraités qui hantent les conseils d'administration, gèrent des associations, militent à droite à gauche, font de l'argent, etc ...
Mon point de vue aujourd'hui après 7 ans de "retraite" est plus modéré. Je crois que tout retraité reste plus ou moins en recherche d'utilité et de reconnaissance. Vous, moi, tous ceux qui ont eu des jobs intéressants et qui tout à coup n'ont plus rien.
Mais il y a autre chose. La retraite c'est aussi la perspective excitante de faire enfin toutes les choses auxquelles on a dû renoncer, faute de temps. Boum, subitement, on l'a ce temps. Du temps en abondance, pour soi, comme un surplus d'oxygène. Le temps de réaliser ses rêves. Entre ces trois pôles, reconnaissance, utilité et rêve, chacun trouve à se positionner, me semble-t-il.
Cela dit, j'éprouve encore des sentiments négatifs vis-à-vis de ceux qui se "laissent aller", qui ne lisent plus, qui n'ont plus un minimum de discipline, d'ouverture sur le monde, et dont l'esprit se remplit de préjugés rigides sur tout. J'aurais peur de devenir comme ça.

Il y a tellement de choses à découvrir, vous ne trouvez pas?
Tous ces choses qu'on n'a pas le temps d'approfondir quand on "bosse". Lire à fond plusieurs journaux de France et d'ailleurs, comprendre la politique pour arrêter de dire des bêtises, apprendre un minimum d'histoire du monde. Connaitre le monde. Découvrir l'art. Comprendre la complexité de la société, de la finance, etc ...
Il faut cultiver ses talents disait quelqu'un. J'aurais tendance à dire qu'il ne "faut" rien du tout, mais c'est quand même une bonne idée, non? Tout se travaille, même la paresse. L'hédonisme est un art, et le temps presse.

Bien à vous.

 

Juillet 2010

 

Visite-conférence à Cluny dans le cadre de Cluny-2010 (célébration des 1100 ans de l'ordre clunisien). Une nouvelle initiative de la LUR, la dynamique ligue de sauvegarde du paysage urbain et rural. En avant-première, la maquette 3D dynamique de la major ecclesia.

Remise des diplômes de Vin, Culture et Oenotourisme à l'Université de Bourgogne.

 

Juin 2010

 

Randonnée à Vosne-Romanée Du domaine de la Romanée-Conti au prieuré clunisien de Saint Vivant. Simplicité monacale, vins divins, .. et trompette. Pour la première fois, j'ai gouté à l'un des vins (sans étiquette) de ce domaine mythique, la Romanée-Conti. 

  

 

Mai 2010         

 

Examens à l'Université de Bourgogne. Epreuves écrites, mémoire et soutenance. Point d'orgue de mon cours "Vin, Culture et Oenotourisme", à l'Université de Bourgogne. Un programme parrainé par l'UNESCO. Un cours passionnant, pluri-disciplinaire. Une rareté dans l'univers français, parait-il.  

 

Ce que j'ai retenu ? La complexité du vin (plus de 800 composants), son omni-présence dans l'histoire et dans la spiritualité.  Les longues années de travail de la vigne, le long tatonnement des processus de vinification. Tout ça pour quelques courts instants de plaisir gustatif. Le vin c'est du concentré de temps. Le vin c'est du rêve. 

 

Et puis tout le reste. Les cépages, la taille, la géologie, l'économie du vin, la sociologie du  vin. Les luttes de pouvoir, les bras de fer vignerons-négociants, la déferlante des  vins du nouveau monde. Le Vin dans la Bible, .... et le Coran. La cuite célèbre de Noé. Le vin qui rapproche de Dieu par l'extase qu'il produit. Et, et, et ..... 

 

Une belle image: le sous-sol calcaire profond de la Romanée-Conti émerge à l'air libre à une centaine de kilomètres de là, on peut le voir, c'est la Roche de Solutré, au Sud de la Bourgogne. Ce calcaire ? Du calcaire à entroques. Entroques ? Des fossiles de bestioles vivant au fond de la lagune qui recouvrait l'actuelle Bourgogne.

 

 

                                                                                      

 

 

 

 

@ D2a.jpg

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                    

 



26/01/2013