alainlemasson.fr

alainlemasson.fr

New accueil 2014


 Nombre de visites:91450 
 

 

     

  

 

https://static.blog4ever.com/2008/01/166251/artimage_166251_2475646_20100324341238.jpeg

 

 

  

 


  

 

                                Bienvenue sur mon site !                                                           

  

Coups de coeur, coups de gueule, autres écrits, aventures, voyages, images, .....  

 

 

 

 

Décembre 2013

 

Dévaluer l'euro C'est ce que beaucoup suggèrent. Illusoire et utopique, cette thèse doit être combattue. Article paru le 18 décembre dans Les Echos

___________________________

Novembre 2013

 

Grandes Ecoles   Et si le système de formation des "élites" avait une part de responsabilité dans le déclin économique du pays ? Plus que les charges, la fiscalité et l'Euro, comme beaucoup le disent. C'est la thèse de mon   dernier article.

 

Paru le 27 novembre dans  Les Echos.

___________________________

Octobre 2013

Finances françaises Hum, ça cafouille au sommet de l'Etat. Sur le fond, le problème capital est de préserver notre capacité  à trouver chaque lundi sur les marchés la dizaine de milliards qui nous manquent. La semaine prochaine, des chômeurs, des fonctionnaires et des médecins seront en partie payés par les fonds souverains russes et chinois, une sicav californienne et une compagnie d'assurance de Hong Kong. Ce qu'on appelle les marchés financiers.

Pour conserver leur confiance, nous devons équilibrer nos comptes. Allez expliquer ça au pays......

 

Tea Party d'Europe  Dans un pays de râleurs comme le nôtre le feu médiatique est facile à entretenir. Il me semble néanmoins que la critique politique systématique entretient la mauvaise pensée, genre café du commerce. Et cette pensée-là est en train de devenir un courant.   Je ne souhaite pas que la droite soit rongée par une sorte de Tea Party à la française.  Je ne souhaite pas que les populistes d'Europe gangrènent le Parlement de Strasbourg. Comment faire pour éviter ça ? Vaste programme 

Europe le destin grec ou romain, apogée, puis décadence du pays "porteur", Est-ce là le destin d'une France qui disparaitra un jour dans l'Europe?

 

__________________________

Voyage en Asie Incroyable hôtel Marina Bays Sands à Singapour. Inoubliable Oriental de Bangkok. Banalité du mot "dynamisme". En ai profité pour proposer à plusieurs universités mes services d'enseignant à temps partiel. Joie de l'ipad mini ( perdu dans un avion et retrouvé !), couteau suisse et bibliothèque volante

___________________________

La banque et la finance pour les nuls.  Un peu de pub pour mon  site . Cet article et quelques autres sont visibles sur le JournalduNet . Toujours la même idée: il faut un minimum de connaissances en économie pour comprendre ce qui se passe. En finance aussi, et en banque, et gestion d'entreprise. Une vingtaine de concepts pas vraiment compliqués, mais qu'il faut absolument comprendre. 

 

 

 

 

 

 

Juin 2013

 

 

Discours aux Français  à la manière de Roosevelt. Simplicité et absence de jargon technocratique.  Expliquer les problèmes et les réformes sans parler une seule fois de "déficit, réforme, budget, dette, charges, austérité, productivité ... ". Tel était mon défi. 

Voir l'article. 

 

Mai 2013 

 

 

L'exemple des PME allemandes  Tirées de mon expérience de banquier de PME en Allemagne, quelques remarques sur les caractéristiques transposables du modèle allemand. 

Pour changer, c'est le Journal du Net qui m'a publié (cliquer  ici )

 

Avril 2013

 

L'utopie d'une sortie de l'euro.  L'actualité de mon dernier article - publié le 18 avril - est illustrée par la montée en puissance d'un nouveau parti en Allemagne, dont le slogan est "Dehors l'euro". Crédité de plus de 10% d'intentions de vote, il est susceptible de faire irruption au Bundestag en septembre prochain. Un scénario à la Grillo, en moins dramatique. 

 

Le Gros Lot titre de mon deuxième roman. L'histoire: le gagnant du gros lot d’Euromillion, ex-banquier, cherche à organiser sa nouvelle  vie dans  la plus grande discrétion vis-à- vis de tous, famille, proches et moins proches. En quelques jours il répartit son gain entre Zurich et Singapour. Concilier discrétion et jouissance de la vie lui parait possible. Il devient le très officiel directeur du bureau parisien  d’une riche fondation suisse spécialisée dans l’éducation.  Progressivement, malgré les conquêtes et les plaisirs faciles, il se prend au jeu de la bienfaisance mondiale.

 

 

Mars 2013 

 

Education un thème qui me passionne, pourquoi des Steve Jobs, Bill Gates, Zuckenberg en Amérique, et ..... rien ou presque chez nous ? Grâce à l'Europe, la  réforme est en route. Publié dans Les Echos, comme d'hab. 

 

Photos d'hiver en Normandie Perche. 

 

Janvier 2013 

 

Sciences Po  sa reprise en main par les fonctionnaires de l'Education Nationale n'est pas de très bonne augure pour le devenir de l'institution. C'est la thèse de mon article publié le 31 janvier dans Les Echos. 

 

Décembre 2012 

 

BPI  cette banque risque d'affaiblir les banques privées. On pourrait lui confier le développement de la titrisation à la Française. C'est la seule manière d'apporter du crédit aux PME à un moment où le système bancaire n'a plus aucune marge. Publié le 10 décembre dans Les Echos . 


 
Novembre 2012  

 

Lecture des journaux   "La prière de l'homme moderne" selon Hegel  

L'un de mes bonheurs - naguère interdit faute de temps -  est la lecture de la presse. Le survol quotidien des "unes" des journaux d'Europe et d'Amérique, internet et papier, est un régal. Le plaisir de tout savoir. Le doute aussi. Beaucoup d'articles sont une invitation à creuser l'histoire, le monde des idées et des arts. Merci Google. 

Ce qui subsiste de cette confrontation à l'actualité du monde, c'est la  similitude des sujets. Oui les mêmes sujets traités d'un pays à l'autre,  société, faits divers, populisme, problèmes d'éducation, d'assimilation, difficultés du politique... Dommage que les quelques quotidiens anglophones russes ou chinois disponibles sur le web soient de pure langue de bois...!  

  

Conférence de Hollande Le Président restera peut-être dans l’histoire comme celui qui a imposé la social-démocratie en France, 50 ans après le Bad-Godesberg d'outre-Rhin! 

 
Amérique  Inouïe, l’histoire de Petraeus et de sa maîtresse Paula, la belle, la sportive, l’ambitieuse Paula. Il faut voir l'émission de télé  où elle provoque son interviewer à l'épreuve des pompes, et gagne, ... haut la main ! Et Jill, l'amie de la famille Petraeus, qui flirte avec les généraux. Et le FBI qui enquête. Un scénario de thriller. Pauvre général Petraeus, grand admirateur de Lyautey et de ses méthodes de pacification au Maroc ... 
 
Chine Les Chinois et le politbureau, quelle scoumoune! Eux qui pensaient stupéfier le monde par leur congrés communiste décennal. Eclipsés! Oubliés! Marginalisés! Ringardisés! Vive l’Amérique d'Obama.   

  

Octobre 2012 

  

Campaigning for Obama  Just returning from a very long week-end in Reno, Nevada. We (my daughter and me) joined a group of San Francisco Democrats who volunteered for canvassing in neighbour Nevada State. A unique experience. Knocking at doors in the "suburbs" of Reno, socializing with the other volunteers, discussing with the Dem's staff people.  

Two impressions: 1 - american people are nice people (this I knew already) and 2 - the rift between Republicans and Democrats seems to be between rich and poors, as it was in France during our last presidential election. 

Apart from this: Napa Valley, Lake Tahoe,... and the wonderful welcome of our american friends in San Francisco. It may be a bit foolish to go so far for such a short time, but some souvenirs have no price.  

 

  

 

 

 

Juillet 2012 

 

Normandie   Le charme fou de la nature 

 

  

 

 

 

 

 

 Mai 2012 

  

The Economist  Un commentaire de campagne posté sur le site de ce journal.  

  

Jour de vote  Ouf, c'est fini.... Finie cette période étrange où les gens intelligents ne le sont plus, où la conviction nerveuse remplace l'analyse. J'ai quand même assisté à de passionnants et calmes débats,... qui ont montré les limites de mes propres savoirs et accentué ma difficulté à trancher. Alors voter au regard des problèmes de l'heure, voter au nom des philosophies, voter par sympathie, par attachement à une famille? Encore deux heures  pour décider. 

  

Colza, colza  En contrepoint de la campagne électorale et des bruissements populistes, quelques escapades en ma Normandie de mai. Le charme insoupçonné des douches froides (à cause du gel). Le feu de bois. Les petits plats hardimment inspirés des recettes d'enfance. Et dehors, les champs à perte de vue, les routes minuscules noyées dans le colza. Le jaune intense illumine la terre, et fait oublier la pluie ... normande. 

 

  

https://static.blog4ever.com/2008/01/166251/artfichier_166251_1493487_201211264659242.jpg

 


 

English version  J'ai retravaillé mon texte. Tout refaire, tout en anglais ? J'y pense. 

  

Mars 2012 

  

DSK  ressurgit à Cambridge, pour un magistral exposé sur les trilemnes. 

  

Présidentielle  Quelques remarques sur la campagne : 

- La part de rêve en politique, chère à Victor Hugo, se fait attendre, mais il faut sans doute patience garder. 

- La loi du genre est de rassembler son camp au premier tour en s'adressant aux extrêmes. De là ces discours sur les immigrés à droite, et les riches à gauche. Double malaise.    

- La notion d'alternance séduit, mais beaucoup moins ceux qui l'incarnent. 

- Il me semble que Sarko s'attaque bien tard à son problème d'image, et au slogan meurtrier du Tout Sauf Sarko.  

- Nul doute qu'il saura mettre en avant ses points forts, les réformes réussies (université, retraites) et surtout son action dans la crise financière (difficile à vendre) et en Lybie (je souhaite un boulevard France à Benghazi).   

- L'enjeu majeur au plan intérieur me paraît être le fameux dialogue social. Il est impératif de réduire le pouvoir de blocage d'un petit nombre dans plusieurs secteurs clés (énergie, transports, ports maritimes). S me parait le plus à même de réussir ce travail d'Hercule, ce combat "à la Thatcher".  

- Au plan extérieur, l'Europe bien-sûr. Ouvrir les esprits aux réalités européennes, aux langues étrangères. A la manière anglo-saxonne de voir les relations dans l'entreprise. Avant de réinventer le monde chez nous, regarder comment les autres s'y prennent. 

  

Dans un tout autre ordre d'idée, les sujets de défense européenne ont peu de chance d'être abordés. Et pourtant, les problèmes budgétaires et surtout la menace iranienne de l'heure le justifieraient amplement. Il y a ici matière à nourrir une vision de la France dans l'Europe. C'est le thème de mon dernier article dur la défense nucléaire de l'Europe.  

  

Et toujours d'actualité, une vision pour la France. 

  

Février 2012 

  

Syrie Le couple Assad n'a rien de commun avec les Kadhafi, Hussein et autres Ben Ali. Eduqués l'un et l'autre, francophones, comment réagissent-ils aux horreurs quotidiennes qui se déroulent sous leurs yeux ? S'ils ont réellement ordonné ce qui se passe, comment expliquer l’inexplicable, comment expliquer l'énigme Assad 

  

Les Moines et le Management Avant-même sa publication, mon prochain livre est déjà évoqué dans le New York Times . C'est ça l'Amérique ! (Publicité imaginaire) 

  

  

Janvier 2012 

  

Fierté de l'Europe  Un "Ministre des Finances de l'Europe" pour améliorer la gouvernance de l'UE, telle est la proposition de M Trichet - ex-président de la BCE. Il me semble que la priorité  serait plutôt de renforcer l'adhésion des peuples à l'Europe. Créer la fierté de l'Europe. Une affaire de longue haleine certes, mais nécessaire. Une affaire de pédagogie surtout. C'est le thème de mon dernier article publié sur le site des Echos.  

  

  

Décembre 2011 

  

La crise (suite et pas fin) Inside job, le film qui traite des "relations nocives qui ont corrompu la politique, les autorités de régulation et le monde universitaire" conduit à s'interroger sur l'objectivité des commentateurs professionnels: les Martin Wolff (Le Monde, Bloomberg), Paul Krugman (NY Times), Bradford Delong (Le Monde), pour ne citer qu'eux .... 

  

  

Novembre 2011 

  

Le mauvais rêve de Monsieur Hu Jintao un article inspiré par l'incroyable sommet du G20 à Cannes. 

  

CDS Comme des guêpes, les CDS picorent les taux d'intérêts qui s'envolent. Pour la France, le calcul est simple, une hausse de 1% des taux d'intérêt, c'est 10-12 milliards d'Euros à payer en plus. Maudits parce que non régulés, les CDS sont des outils simples et géniaux: par un simple contrat de trois lignes, A convient de payer à B une prime en échange de la garantie par B de la dette d'un tiers envers A. La prime est proportionnelle à l'idée que les contractants se font du risque. En l'absence de régulation, on peut faire un tel contrat sans avoir de vraie créance, et spéculer dans l'absolu. On dit que même les USA chercheraient à réguler ce gigantesque marché d'assurance dont le volume se chiffre en trillions .... 

  

Opération Paris Brûle mon thriller politico-terroriste est à présent disponible sur internet, en version papier et (bientôt) en version e-book.   Une version pdf - gratuite - téléchargeable est également disponible. 

  

Allemagne imaginer le récit d'une Madame de Staël d'aujourd'hui, prenant le temps de voir et de comprendre ce pays, largement méconnu en France. Je m'y attelle dès aujourd'hui. 

 

Air France le fameux et désuet "PNC aux portes", bientôt proche de  "PNC à la porte"? On ne voudrait pas que disparaissent des tarmacs de la planète nos avions blancs au superbe  logo tricolore. Pour éviter le crash, une solution à la GM ? Une mise en faillite suivie d'une re-négociation du statut des Personnels .... Hélas, il ne faut pas rêver. 

 

DSK si tout ça est vrai, quelle tragédie! Le coté "noir péché" paraît moins grave que le soupçon du manque de jugement. On n'ose imaginer l'impact des pétards lillois dans une campagne présidentielle. En comparaison, la gaudriole italienne paraîtrait presque aimable. Mais tout de même, et s'il était innocent ? 

 

Finances européennes si la chancelière allemande a introduit le parlement (temps long) dans la négociation (temps court), ce n'est pas par gaité de coeur, mais parce que les plus hautes instances juridiques de son pays l'ont imposé. Le bon sens commande de ne pas ouvrir maintenant les vannes de la BCE pour financer les Etats. Le préalable est que soient gravés dans le marbre les dispositifs de contrôle (budgets et crédits). Faire l'inverse eut été folie. 

 

L'Europe oui l'Europe, pour cinq cents ans, pour mille ans. Tremblez souverainistes, bouc-émissairistes (...). Et consolez-vous en lisant ceci 

  

Octobre 2011 

  

Négocier avec la Grèce  Ce pays est exactement dans la situation de l'emprunteur face à sa banque pour un premier crédit.  C'est le sujet de cet article. 

 

  

Août 2011 

 

DSK Lybie  Ouf! 

  

Grèce   Mon article sur le Plan Français pour la Grèce a été publié dans Les Echos sous le titre  Les subprimes - Acte II. Le sujet: les étonnants emprunts de ce plan à  la mécanique tant décriée des subprimes. Une belle occasion de rappeler qu'on avait fustigé un peu trop facilement le métier des banquiers et déconsidéré à tort toute une profession.   

  

Juillet 2011  

 

 L'Europe progresse Une réaction à chaud à ce qui se concocte à Bruxelles. 

 

DSK Incroyable destin d'un homme. La perspective d'une fin de vie en prison. Le surgissement d'une possible réhabilitation. Une française belle et trouble qui l'enfonce à nouveau .... Malaise, joie, malaise ... Une lente glissade vers le sordide... Puisse-t-il s'en sortir un jour. 

 

 

Juin 2011 

  

An english summary of this site is now available. 

  

Chine  Il me faut digérer la somme d'informations, d'images, d'impressions, voire de frustrations glanées au fil de ce long séjour en Chine. En avant-première, le bonheur de l'autonomie, par le miracle de la langue: mes trois cents petits mots de chinois devenus quatre cents après deux semaines de cours intensif à Shanghai. Pas le chinois écrit classique, seulement du pin yin, souvent d'ailleurs prononcé en dépit du bon ton. Ce petit bagage m'a permis de voyager seul. Un minuscule pas lexical, une grande contribution à mon plaisir d'être en Chine. 

Une Chine à première vue pas du tout menaçante comme on peut la percevoir d'ici. Une société chinoise surtout préoccupée d'elle-même, comme partout: logement, travail, études, avenir des enfants. La formidable présence des objets "monde": le téléphone portable, l'ordi, facebook (interdit mais contourné), la restauration rapide à tous les coins de rue, la mode. Le portable dans les avenues élégantes ou dans le métro de Shanghai, le portable dans les TGV, dans les rizières de Guilin, au bord du Yangtsé à Nankin. Une forte présence de l'image "France" dans les boutiques, dans la pub, dans l'esprit des gens. 

Une société qui bouge, vers le haut. Une véritable méritocratie par la grâce du "GaoKao", le bac chinois, semblable à un concours de grande école française, avec ses avantages et ses inconvénients. La note au Gao Kao détermine l'accès aux meilleures universités ou aux moins bonnes, sans possibilité de rattrapage ultérieur. Ce bac national, passé début juin par plus de 14 millions de jeunes chinois, est un élément égalitaire fondamental dans la société chinoise. La confirmation d'une intuition exposée dans un précédent article, à propos du chinese dream. 

J'ai d'ailleurs appris quelque chose d'intéressant: les élèves qui n'ont pas une note mirobolante et auxquelles les portes des meilleures universités sont fermées vont étudier à l'étranger. Leurs parents riches ou moins riches évitent ainsi le déshonneur. Les enfants reviennent transformés, .... quand ils reviennent. 

Mes sources? Les discussions quotidiennes à l'Ecole de Langue, les conversations au gré de mes rencontres à Shanghai et ailleurs. Les échanges avec la famille chinoise qui m'a hébergé pendant une semaine. La lecture assidue des deux journaux de langue anglaise. Les apartés du professeur de chinois. Le spectacle de la rue.  

A voir dans l'album  ci-contre, quelques photos illustrant ce voyage. 

  

J'aime  Sur l'air de "j'aime - j'aime pas", la liste non exhaustive des choses que J'aime. 

  

  

Mai 2011 

  

Dsk  Je me souviens de la peche a la truite (pas d accents sur les claviers asiatiques): placer le bon appat sur la route du predateur ..... 

  

Chine Sur le point d'y partir. Je vais voir ce qu'on



11/01/2014