alainlemasson.fr

alainlemasson.fr

2017

 

 

 

 

Novembre 2017

 

Décidément, l'année 2017 s'annonce d'ores et déjà comme un bon cru. 

Mon dernier article sur les PME allemandes vient d'être accepté par Les Echos. C'est le troisième article dans ce journal cette année. Il fait suite à Enseigner l'économie (paru en juillet) et Pourquoi la BCE doit maintenir sa politique monétaire (janvier). Sa date de publication ? Any day between tomorrow and next year... C'est le charme et le calvaire du métier. 

 

stra3a.jpg
 
 

 

 

Mon livre Stratégie commerciale de l'entreprise en est à sa troisième édition. Depuis le 3 novembre dans les librairies et sur @. Bon les tirages de livres techniques ne sont pas mirifiques, mais quand même.

 

Il a été précédé par Banque Finance Economie Pour Tous, paru en mars dernier et dont les ventes s'annoncent canon... enfin presque. 

 

 

 

Et pour la première fois plus de 3 000 visiteurs en un mois sur   f (3).jpg .com - la finance pour les non-financiers

 

Et last but not least, je repars à Pékin au début 2018 pour une nouvelle conf à l'École Centrale de Pékin. Le sujet: "Banques et Marchés, ce que les ingénieurs doivent savoir" (what else?). Un prétexte pour découvrir ensuite la Chine profonde, et pratiquer mes mille mots de Chinois.... (et vive Google trad ).  Qui a dit que la retraite est une rivière paresseuse ?


 

 

Septembre 2017

 

Mon dernier article dans La Tribune  (clic sur image)

 

LT.jpg    

Un scénario probablement impossible,.. encore que sondages et manifs semblent indiquer un basculement de l'opinion. C'est tout de même stupéfiant de voir en direct la lente destruction d'un pays suite à une campagne absurde des populistes.Mais le pire est que ce qui se passe chez nos voisins anglais ne semble pas affecter ceux qui ont voté populiste au 1er tour de la Présidentielle française.  Pas plus que le spectacle surréaliste d'un Président américain qui défigure l'image d'un peuple...

Le Président de l'ASMP m'a proposé de venir le voir suite à la publication mon article "Enseigner l'économie autrement" paru dans Les Echos en juillet dernier.  L'ASMP c'est l'Académie des Sciences Morales et Politiques, et son Président est Mr Pébereau, qui m'a reçu dans son bureau de BNP Paribas. A son avis le nouveau ministre a tout pouvoir pour modifier le programme du bac SES, en donnant plus d'importance à l'étude de l'entreprise notamment. Il m'a encouragé dans mon entreprise d'enquête européenne sur la manière dont l'économie est enseignée chez nos voisins. Nos opinions convergent sur un point central: il faut former les jeunes à l'éco-fi de manière plus concrète pour qu'ils comprennent l'absurdité des programmes populistes français. 

 

 

 

Août 2017

 

Beaucoup de choses en cours. 

 

Projets d'articles ... il y a longtemps que j'y pense: écrire en anglais. Non pas traduire, mais re-écrire sur les thèmes que j'ai abordés ces dernières années. Et pour le franco-français, je songe à la diversification de mes supports ("Le un", Le Figaro, Le Monde, La Tribune ...), ce qui impose que mes sujets soient plus généraux. Et pourquoi pas, des journaux francophones (Belgique, Canada, Suisse...). 

Les sujets?

Pléthore: un plaidoyer pour l'annulation du brexit, une idée pour négocier avec les syndicats, une idée pour l'Europe: créer deux ministères européens, Défense (France) et Economie (Allemagne), refaire l'histoire (vraie) des subprimes, (re)dire tout le bien que je pense de la BCE et des taux négatifs, dénoncer le pessimisme absurde de la désindustrialisation et du déficit commercial, PME allemandes: pourquoi ça marche mieux qu'en France et ce qui pourrait être transposé, etc ...

 

Projets de livres
-
J'ai commencé "La finance expliquée à mes enfants". Très sympa à écrire, et formidablement efficace, me semble-t-il, au plan pédagogique. Ce genre autorise les répétitions, les interruptions, donc tout ce qui donne de la vie au récit. Reste à voir la réaction des enfants en question le moment venu. Et je vais tâter la réaction des éditeurs dès que j'aurai atteint la centaine de pages.

- Je réfléchis à une deuxième mouture de "Banque Finance Economie pour tous". Mais je ne recommencerai pas mon erreur: ce titre n'est pas assez accrocheur et rend très difficile le classement du livre dans les librairies.. Il me faut lier le nouveau titre à la cible que je souhaite atteindre, une cible toute trouvée à partir des réactions suscitées par mon article de juillet "enseigner l'économie autrement". Cette cible: les profs et élèves de Lycée. Donc un livre scolaire ou para-scolaire. Un petit livre pas cher, une sorte de vade-mecum pour lycéens (et profs) curieux. Le titre? Quelque chose comme "Trois quatre choses que les lycéens doivent comprendre en éco-fi" ou "Pour une Culture Générale écofi au Lycée" ou encore ..

 

Mon site infofi2000.com

marche de mieux en mieux. Le nombre de visiteurs devrait atteindre les 30 000 cette l'année. Un succès commercial donc. Je songe, là aussi, à une version anglaise. Mais quel boulot: le site représente l'équivalent d'un livre de cinq cents pages, et je ne cesse de l'enrichir au fil des ans. L'idée serait de faire d'abord une traduction automatique, et de travailler ensuite sur le résultat obtenu, mais ça reste un boulot considérable...

 

 

Juillet 2017

 

Mon dernier article dans Les Échos (clic sur image)  paru dans l'édition du week-end 

Petite PHOTO LE.jpg

 

Royaume-Uni Ce qui m'a frappé dans l'actualité de ces dernières semaines : l'effondrement personnel et politique de la PM anglaise. T. May a fait une prestation terrible à la télévision dans le cadre de la campagne. Terrible parce que, asticotée par l'interviewer vedette de la BBC, un coriace, elle a révélé une méconnaissance incroyable de l'économie. Presque pitié pour elle. Quand on pense que ce pays s'engage dans une voie suicidaire, qui va le marquer pendant des années, tout ça à cause d'un référendum absurde orchestré par les populistes anglais et les tabloïds. Déjà les sondages ne sont plus en faveur du brexit. Ah si les Anglais pouvaient revoter.

Quant à Trump, on va voir si le système américain, si pragmatique dit-on, va réussir à expulser ce poison de la scène politique...

 

 

Avril 2017

 

It's the economy, stupid Bizarre campagne franco-française. Les silences. Rien sur la situation géopolitique mondiale, le chaos économique annoncé en Grande Bretagne, habilement et médiatiquement géré par May. Rien sur la Corée et les menaces nucléaires, sur les Trumperies. La moitié des Français sont favorables aux programmes "économiques" des candidats extrémistes de droite et de gauche: refus de la mondialisation, fermeture des frontières, distribution de pouvoir d'achat. On raccourcit la semaine de travail, ollé! On diminue l'âge de la retraite, ollé! Il y a même une agrégée d'économie parmi ces candidats. Et pas une voix "qualifiée" pour contre-argumenter posément.

 

Législatives J'ai postulé (clic) pour représenter EM. Sur le papier, zéro chances: 14 000 candidats, 300 places, et je ne bénéficie d'aucun réseau existant ou association. Donc visibilité nulle au départ. Mais qui sait? L'idée est excitante, s'organiser, trouver un local, recruter des aides, faire imprimer et distribuer des tracts. Parler sous les préaux d'école devant 10 personnes, puis 20 ou 50. Quelle aventure! Sur quoi je ferais/j'aurais fait campagne? Deux sujets: 1-L'aide concrète aux PME. Transposer en France ce que j'ai vu dans mes six années passées en Allemagne à financer .. les PME justement. 2- Expliquer les sujets économiques et l'Europe avec des mots simples: le marché unifié, l'euro, la bourse, la gestion d'une PME, etc... 

 

L'enseignement de l'économie Elu ou pas, ce sera mon cheval de bataille ces prochaines années: changer l'enseignement de l'économie au Lycée (SES) et dans les écoles de commerce / écoles d'ingénieurs. Des tas d'idées là-dessus, dans le sillage de mon livre.

 

 

Mars 2017

 

Publication de mon dernier livre   (clic sur image)

 

1.jpg    

 Ce livre est extrait de infofi2000.com,  "La finance  pour les  non-financiers",

un site de e-learning que j'anime depuis sa création (2012).

 

 

 

  

@ a4.jpg
    

  @ défilante.jpg

 

 

 



29/06/2019